Portrait de Justine, créatrice de vêtements éthiques

Partez à la découverte de Justine et ses créations. Je suis tombée tout de suite sous le charme ! 

Bonjour, peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Justine, j’ai 23 ans et je suis créatrice de la marque Justine B. Une marque de mode française, éthique et personnalisable. J’ai su dès le collège que je voulais travailler dans la mode. Au début je disais vouloir être styliste. Puis après quelques recherches, j’ai découvert le métier de modéliste, qui correspondait exactement à ce que je voulais faire : pouvoir créer les vêtements de A à Z (du dessin jusqu’à la couture). J’ai d’abord fait un BTS MMV (métier de la mode-vêtements), puis une licence professionnelle habillement mode et textile, qui m’a permis d’en apprendre plus sur de nombreux métiers de la mode.

Pour valider mon année, j’ai fait un stage de 6 mois dans une entreprise de mode enfantine en tant qu’assistante qualité. J’ai découvert beaucoup de choses sur la composition des textiles. Ensuite, j’ai travaillé 6 mois dans une autre entreprise de mode enfantine, toujours en tant qu’assistante qualité. A la fin du CDD, j’ai décidé de ne pas renouveler et de faire une année d’étude de toiliste patronnière pour me spécialiser encore plus dans mon métier de modéliste.

D’où te vient ton inspiration pour tes créations ?

Un peu de partout, tout ce qui m’entoure peut m’inspirer. J’ai toujours aimé la photographie, la nature, l’architecture, je prends tout ce que je trouve beau. Je pars souvent d’une photo, que j’ai prise ou que j’ai trouvée sur internet. A partir de ce moment là, de nombreuses déclinaisons de vêtements se créent.

Qu’est ce qui t’a fait choisir la mode française et éthique ?

Depuis que je suis petite, je veux créer une entreprise française, c’était normal pour moi de mettre en avant le savoir-faire français. En ce qui concerne l’éthique, mes idées et valeurs ont changées doucement. Au début de mes études je ne connaissais pas encore tous les problèmes liés à la mode et sa fabrication. C’est essentiellement le travail d’assistante qualité qui a tout changé.

Il m’a permis d’ouvrir les yeux sur la composition de nos vêtements. Qu’on puisse y trouver du plomb, du formaldéhyde, des produits prouvés cancérigènes, des perturbateurs endocriniens… ça m’a fait un choc. Je me suis dit que ce n’était pas possible, qu’il fallait que ça change. J’ai trouvé un label (le label GOTS) qui garantit la non-utilisation de produits nocifs pour l’humain comme pour la planète, qui certifie que les conditions de travail des personnes qui récoltent, qui tissent,… soient bonnes. Et je me suis dit que c’était le moment de me lancer. Aujourd’hui ma marque respecte mes valeurs : bio, éthique, française.

Qu’est ce que cela t’apporte de créer sur un plan personnel ?

Créer est pour moi libérateur. J’ai toujours été créative, artiste, … Que ce soit dans la musique, la photographie ou aujourd’hui dans la mode. Je m’épanouie entièrement

Qu’est ce qui t’a fait franchir le pas de vendre tes créations et d’en vivre ?

L’envie de réaliser mon rêve a été un élément déclencheur. Et quand j’ai vu que l’idée d’une marque complètement française, éthique, avec des tailles personnalisables selon les morphologies, plaisait, je me suis lancée.

Que veux tu transmettre aux personnes qui aquièrent tes créations ?

De la confiance en elles, du bien-être, de l’élégance. On m’a souvent dit, et j’ai pu l’expérimenter, qu’une tenue pouvait changer notre regard envers nous-mêmes. C’est pour ça que j’ai envie qu’elles puissent se sentir bien dans leur peau, qu’elles se sentent belles avec mes créations. J’ai envie qu’elles puissent me faire confiance, en sachant où sont fabriqués leurs vêtements, dans quelles conditions,… Qu’elles sachent que ces vêtements sont bons pour elles et aussi pour la planète.

Quel est LE projet idéal que tu voudrais réaliser ?

J’aimerai pouvoir créer des vêtements français et éthique pour tout le monde (femmes, hommes, enfants) et pour toutes les tailles. Et pourquoi pas créer mes propres tissus GOTS ?!

As tu un conseil à donner aux artistes qui hésitent encore à se lancer ?

On n’est jamais prêt à 100% pour se lancer dans l’aventure de l’entreprenariat. Mais si tu penses pouvoir apporter quelque chose, si tu en rêves depuis des années et que ça ne te fait pas peur de devoir être sur tous les fronts au début (créations, marketing, comptabilité…) Alors fonce, c’est tellement enrichissant que tu ne regretteras pas

Un dernier mot ?

Faites en sorte que vos rêves deviennent réalités ! C’est ce que j’ai décidé de faire avec la création de ma marque et pour me donner un petit coup de pouce, j’ai lancé une campagne ulule ,c’est un site de financement participatif. Celle-ci a commencé il y a 2 semaines maintenant. Ça me permet de faire connaître ma marque.

Comment peut-on se procurer une de tes créations ? 

Pour le moment on peut retrouver mes créations sur ulule en attendant la sortie de mon site internet le 14 juin. On peut également découvrir et suivre l’actualité de ma marque sur Facebook et Instagram : Justineb.france 

11 Responses

Leave a Comment